Confession d'un hypocondriaque

  • 251 pages
  • 2841866963
  • Français
  • Format Kindle
Confession d'un hypocondriaque

᠓ Format Kindle Download @Confession d'un hypocondriaque For Free ᠩ Author Christophe Ruaults ᢘ Avant propos J ai la grippe Je le sais, je le sens Pas n importe laquelle Une du genre m chante, vindicative Celle qui frappe durement, au hasard, pour faire un exemple L espagnole ou l asiatique, peut tre la m diatique H1N1 La pand mie me r clame et avec un peu de chance je finirai en br ve dans les JT du soir Mais avant, j aurai racont mon histoire Elle vous fera rire ou pleurer, vous de voir Je dirai tout, je n oublierai rien Ni le virus aviaire que me transmit un jour l un des cygnes du bois de Vincennes ni le moustique tigre qui m inocula le Chikungunya en pleine banlieue parisienne, plus de dix mille kilom tres de la R union vous conviendrez que c est avoir contre soi la loi des probabilit s Ma l gionellose tait elle plus pr visible Peut tre, dans la mesure o je ne peux pas viter sans cesse les atmosph res climatis es dont raffole cette maladie, au nom qui fleure bon le sable chaud et les amours caprines mais qui vous m ne tout droit la pneumopathie Le cancer, j ai eu, le sida, j ai connu Parkinson m a fait trembler, la mucoviscidose m a touff , Alzheimer m a vid et la m ningite m a foudroy Stop, au secours Je deviens fou, ressaisissez moi Un reste de lucidit me commande de dire la v rit avant que l autre ne reprenne le dessus A ce jour, je vais aussi bien qu on peut aller lorsque ni l ge ni la maladie ne sont encore venus commencer leur travail de sape, je dirais m me que j affiche une forme insolente mais vous n imaginez pas comme cela me co te de l crire J ai peur que cette d claration faite au grand jour ne passe pour de l orgueil aupr s des forces myst rieuses qui r gissent notre sant , qu elle les irrite et attire sur moi leur courroux Pourtant, je sens que je dois passer aux aveux, au moins une fois, quitte me r tracter ensuite, car cela peut me sauver de moi m me Apr s tous les examens que j ai subis ce jour, il en reste un que je suis le seul pouvoir entreprendre celui de ma conscience Alors oui, d apr s le dernier check up en date mon dernier check up est toujours r cent je peux me flatter d avoir des organes en parfait tat, rutilants, aussi frais qu une limande p ch e du jour Je m appelle Thomas Charlie Pierre Lutraux, n de Georges et Carole Lutraux J ai trente neuf ans, je mesure un m tre soixante dix huit et je p se soixante neuf kilos Je suis journaliste dans la presse crite, un m tier dangereux dans la mesure o l on sait aujourd hui que la position assise prolong e la mienne lorsque je tape mes articles accro t les risques de maladies cardio vasculaires en rendant moins ais e la circulation sanguine, sans compter ceux de d velopper un cancer du colon ou du sein Vous pouvez me croire sur parole, je suis responsable de la rubrique Sant dans mon journal, Investigation, o j oeuvre l dification des masses ignorantes J ai un emploi du temps qui d borde, une femme institutrice qui a quitt notre appartement de Clamart pour habiter mes pens es, un chien apathique qui, lui, est toujours la maison, z ro enfant, une soeur cadette qui cultive ses propres phobies j ai 433 amis sur Facebook et beaucoup moins dans la vie Le meilleur d entre eux s appelle Ulysse, journaliste lui aussi Investigation Mon r dac chef est un con de premi re cat gorie, mon voisin vire ob se, mes voitures ont souvent t bleues et mes nuits blanches ce qui favorise le diab te Il me faut bien admettre la r alit mon esp rance de vie est celle de la moyenne des Fran ais, dans les soixante dix huit ans auxquels me donne droit mon chromosome XY Cela d t il vous surprendre, je n ai pas ma place dans les encyclop dies m dicales pour avoir surv cu aux maladies les plus graves Je n ai pas non plus t catapult de la plan te Krypton et je n ai jamais mis les pieds Lourdes Voici en quelques pages les tenants et les aboutissants de cette trange disposition qui est la mienne et du tour inattendu et d plaisant qu elle a fait prendre ma vie.Il est hypocondriaque et il se soigne En publiant un roman hilarant sur ces anxieux obs d s par leur sant et qui se g chent la vie Ils rendent visite trois fois par semaine leur g n raliste devenu la fois leur ami, leur confident, leur tortionnaire et leur principale source de d penses L apparition d un nouveau virus l autre bout de la plan te n est pas une surprise, car ils savent d j qu ils sont porteurs de cette m chante bact rie Les maladies orphelines font partie de leur famille Les effets secondaires des m dicaments expliquent bien entendu les d sagr ments dont ils souffrent, puisqu un hypocondriaque avale une pharmacie lui tout seul pour pr venir avant de gu rir le moindre microbe qui se prom ne Confession d un hypocondriaque est un livre qui fait rire jaune On souffre pour le narrateur, mais on s amuse de son c t Woody Allen acheter sans ordonnance J r me B gl Le Point du 6 juin 2013 Confession d'un hypocondriaque

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *