Guide pratique d'anesthésie locorégionale pédiatrique: clinique et échographie

  • 147 pages
  • 2718412429
  • Français
  • Broché
Guide pratique d'anesthésie locorégionale pédiatrique: clinique et échographie

בֿ Beginning reader Guide pratique d'anesthésie locorégionale pédiatrique: clinique et échographie printable ᐏ Book Author Mathilde De Queiroz Siqueira ᑈ Extrait de la pr face de Bernard Dalens Curieux destin que celui de l anesth sie locor gionale en p diatrie Son utilisation remonte l aube de l anesth sie locor gionale puisque dans la premi re publication scientifique sur la rachianesth sie, en date de 1899, August Bier rapportait le cas d un enfant de 11 ans dont l abc s de l ischion avait t drain avec succ s sous rachianesth sie la coca ne L ann e suivante, Bainbridge rapportait le cas d un nourrisson de 3 mois trait , lui aussi avec succ s, d une hernie inguinale, galement sous rachianesth sie La m thode conna t alors une expansion tr s importante et la c l bre revue m dicale The Lancet publie en 1909 un article portant sur 300 rachianesth sies r alis es sur des enfants pour des interventions sous diaphragmatiques En 1948, la totalit des anesth sies p diatriques r alis es l h pital de Vancouver l a t par rachianesth sie 4 Apr s une telle domination qui paraissait d finitivement acquise, la rachianesth sie et, avec elle, l ensemble des techniques locor gionales sont tomb es en d su tude tout aussi rapidement que leur essor avait t foudroyant, l arriv e des agents anesth siques modernes , curares partir de 1944 puis, surtout, halothane en 1956 D s lors, les techniques d ALR n taient plus seulement devenues obsol tes elles taient devenues condamnables, et bien peu osaient se risquer enfreindre les interdits alors dict s par les lites de la profession La longue tradition fran aise de l excellence en anatomie et en anesth sie locor gionale sous l gide de ma tres comme Pauchet, Sourdet et Labat entrait dans une re de dormance pour une vingtaine d ann es La renaissance de ces techniques a t le fait de plusieurs concours de circonstances plus ou moins concomitants la d couverte progressive des limites des techniques d anesth sie g n rale, l mancipation relative de l anesth sie, affaire de m decins alors consid r s comme peu form s et peu comp tents, par rapport la R animation , affaire d lites et d experts aux d cisions incontestables, la pr valence progressive du concept d evidence based medecine sur les opinions d experts, la d couverte de l importance de la douleur et de sa prise en charge, la remise en question du dogme de l accouchement dans la douleur ce titre, les freins mis au d veloppement de l analg sie obst tricale ont t un grand promoteur de l ALR p diatrique combien de jeunes m res forc es de renoncer aux b n fices de l analg sie p ridurale ont voulu pargner le m me sort leur enfant apr s une chirurgie en acceptant pour lui la r alisation d une ALR consid r e alors par beaucoup comme hasardeuse sinon dangereuse partir des ann es 80, l ALR est redevenue une pratique tol rable sinon acceptable en p diatrie, mais son cadre d utilisation tait encore peu clair, ses indications assez dispers es et son rapport b n fice risque non valu grande chelle Le mat riel disponible alors tait peu adapt l enfant et l application des techniques se calquait sur la prise en charge de l adulte, bien diff rente pourtant de celle de l enfant, non seulement parce que la pathologie et les co morbidit s sont diff rentes mais aussi et surtout parce que le principe m me d utilisation n est pas le m me si, chez l adulte, l ALR est fondamentalement une alternative l anesth sie g n rale, chez l enfant c est avant tout une m thode d analg sie qui vient le plus souvent en compl ment d une anesth sie g n rale, permettant d viter ou de limiter le recours aux morphiniques parent raux.L anesth sie locor gionale s est consid rablement d velopp e en p diatrie au cours de ces deux derni res d cennies, tant en perop ratoire que pour l analg sie postop ratoire Elle conf re en effet une analg sie de qualit in gal e, avec une tr s grande s curit et une excellente tol rance L ALR est d ailleurs pr conis e dans les recommandations d experts pour la prise en charge de la chirurgie ambulatoire et des douleurs postop ratoires de l enfant. Si les techniques pr sentent des points communs avec celles d velopp es chez l adulte, il existe de tr s nombreuses particularit s propres l enfant qui imposent une formation sp cifique la pratique de L ALR p diatrique. L ALR p diatrique a, de plus, beaucoup volu r cemment gr ce l apport de l chographie, pour laquelle l enfant se trouve tre un candidat id al, et qui lui a permis de quitter le champ p rim dullaire exclusif pour des blocs p ritronculaires ou p rinerveux toujours plus nombreux, simples et remarquablement efficaces. Cet ouvrage est le premier consacr l ALR p diatrique avec ce double abord de la clinique et de l chographie Il a pour objectif de guider l anesth siste d butant ou confirm dans cette discipline, avec un esprit r solument pratique Il a t r dig par des praticiens hospitaliers des Hospices Civils de Lyon, de la clinique du Val d Ouest cully, de l American Memorial Hospital de Reims et de l h pital Bic tre. Matilde Ea de Queiroz Facebook Matilde is on Facebook Join to connect with and others you may know gives people the power YouTube Ol sou a Neste canal vai ver muitos vdeos ,tag ,trollagens, rotina,vlogs muito mais espero que gostem Posto video por semana sexta q Publications Authored by Mathilde Queiroz Paediatr Anaesth Sep Epub Department of Anesthesia Intensive Care, Hospices Civils Lyon, Femme Mre Enfant Hospital, Bron, France Staff Registered Nurse View s profile LinkedIn, world largest professional community has jobs listed their See complete Tilicha Genealogy for Maria Castro Queirs Magnin Coordinatrice RH en Articles Siqueira Current Chassard, Dominique Duflo, Frederic Siqueira, More Allaouchiche, Bernard geni Share your family tree photos love Build online Tweets replies matilde queiroz The latest Tweets from queiroz matildequeiroz As if Figueira da Foz, Portugal Latex allergy in children modalities and mathilde md , sylvie combet jrme brard phd agns pouyau hlne genest rn pierre mouriquand CEMP Centro estudos em Psicologia Na busca incentivar pesquisa e consulta profissionais rea sade o Cemp divulga uma relao bulas com intuito esclarecer tirar quaisquer Genealogia Paulistana Ttulo Penteados Parte Raphael Dulce Jos Antonio Bento Paes Barros, engenheiro civil, casado sua prima Brazilia Whitaker Oliveira, irm Evangelina supra Camargos A famlia Camargo teve princpio Jusepe Camargo, natural Castela, veio S Paulo na ltima parte do sculo f Francisco Marquesa Consultoria Imveis Imobiliria em Marquesa So SP, Casas, Apartamentos, Terrenos Compra, Venda, Locao Atrizes portuguesas Boas Famosas Portuguesas Entre as vrias celebridades podem atrizes portuguesas, apresentadoras modelos entre outras As novas mamas Carolina Loureiro implantes O site boas dedica se divulgao notcias sobre famosas Todo contedo encontrado neste foi retirado sites acesso Livraria Manuel Santos LITERATURA N DESCRIO PREO PRESENA NO ALTO ALENTEJO Textos Rgio, Bugalho, Branquinho Fonseca Mrio Saa A Trgica Vida Sissi Imperatriz ustria I Elisabeth ustria, conhecida como inmeros admiradores atravs tempo, mulher conheceu extremos Seus rompantes Dia D vacinao contra plio sarampo ndice imunizao regio est cerca %, ainda longe meta % Foto Agncia Brasil Baixada Santista ter postos fixos Cartas amor grandes escritores para ler e Como dizia Fernando Pessoa Todas cartas so ridculas Podem at ser cafonas Contudo, pessoas amam, coisa bela mundo Descendants Archduke Karl Austria, Duke of Descendants Teschen Last update August m Princess Guide pratique d'anesthésie locorégionale pédiatrique: clinique et échographie

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *